Planifrugal

Tout avoir à tout prix… juste au cas!

Dans mon entourage, je suis le seul (avec ma conjointe) qui suit un mode de vie frugal, écologiquement responsable et qui vise à atteindre un jour le fameux FIRE « Financial Independence Retire Early ».

C’est un chemin qui va totalement à l’opposé de celui de tous mes amis. Mes amis aimeraient être riches afin de se gâter, de posséder du matériel dispendieux et de vivre dans le luxe. Je me trouverais hypocrite de les juger ou de critiquer leur façon de vivre. Il n’y a pas si longtemps, j’étais pareil comme eux. Toutefois, je ne peux pas m’empêcher de constater qu’un jour, notre planète ne pourra tout simplement plus soutenir ce mode de vie pour tout le monde. L’idée d’être toujours « full equiped » ou de posséder la meilleure « bébelle » neuve dans tous nos champs d’intérêt ne pourra tout simplement pas fonctionner éternellement. Sans parler du fait qu’être « full equiped », ça coûte cher!

Chez mes amis par exemple, c’est rendu une réelle compétition de qui a le plus de jeux de société neufs. J’insiste sur le « neufs », car il n’est pas question de jeux usagés. L’un d’eux a récemment annoncé aux autres qu’il était rendu avec une collection de 100 jeux de société. À la place de se réjouir ou de peut-être envisager de jouer tous ensemble, les autres se sont immédiatement sentis inférieurs et se sont créé un nouveau besoin : agrandir leur propre collection de jeux de société. Une discussion sur quels jeux de société tendance il fallait s’acheter pour être à jour s’en est suivi. Bizarrement, mes autres amis ne jouent aux jeux de société que très peu. Certains m’ont même déjà avoué qu’ils les possèdent juste au cas où l’occasion se présenterait. Donc pour eux, c’est plus important de posséder ces jeux pour se comparer aux autres que d’y jouer. Il faut croire que cette façon de faire doit réjouir les entreprises!

Cet exemple se reproduit, de manière générale, dans n’importe quel loisir qu’une personne pourrait avoir. Vous aimez jouer aux jeux vidéo? Votre voisin a déjà 259 jeux que vous aimeriez avoir et une nouvelle tour qui va rouler ces jeux avec des graphiques à « ultra-high ». Vous avez envie de faire du vélo? Votre voisin a déjà un Argon 18! Vous aimez les voitures? Votre voisin vient tout juste de s’acheter une Tesla.

Il est difficile de ne pas devenir envieux de son voisin et ne pas « se mettre à jour »! En effet, vu que ces loisirs nous tiennent à cœur, nous devons résister à la tentation de nous équiper comme les autres afin d’en profiter.

Cette façon de penser doit être remise en question. En effet, nous n’avons pas besoin de tout ça pour profiter pleinement de nos loisirs. La société, nos voisins et les entreprises nous ont influencés et convaincus qu’il fallait que nous ayons tout ça pour profiter de nos loisirs. Il faut savoir faire la distinction entre de simples loisirs et une réelle passion, et investir en conséquence.

De retour sur mes amis… Ne serait-il pas mieux de partager les jeux à la place d’avoir une copie de chaque jeu chacun? Ne serait-il pas mieux d’acheter 10 jeux pour commencer, de profiter de ces jeux en jouant fréquemment et d’ensuite les revendre avant d’en acquérir des nouveaux? Pourraient-ils envisager d’acheter ou même d’emprunter des jeux usagés? Il existe des solutions plus pratiques, économiques et écologiques face à ce que la société essaie de nous faire croire. Qu’en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *