Planifrugal

Je ne suis pas sorti du bois

Bonjour! J’ai 26 ans, je me surnomme l’étranger frugal et je ne suis pas sorti du bois, le long chemin de l’indépendance financière.

J’ai entamé cette aventure en 2017. Après 7 ans de Cégep et d’Université, je me suis lancé sur le marché du travail et j’ai commencé à faire de l’argent! Au début, c’était une histoire d’amour, tout cet argent me rendait « heureux ». Je pouvais m’acheter tout ce que je voulais! Avec tout cet argent, je me suis « gâté » : nouveau vélo, équipement de ski, équipement d’escalade… Je me suis également acheté un ordinateur (un Macbook Pro pour être cool). Le tout totalisant environ 6 000 $ dans ma première année de travail.

Malheureusement, la lune de miel c’est terminée rapidement. En effet, j’ai constaté que tout ce qui m’attendait en sortant de l’école, c’est le fameux métro-boulot-dodo, les vacances qui passent trop vite, les zombies du lundi, les « TGIF (thank god it’s friday) » du vendredi, les 5 à 7… La perspective que je devais faire ça pour les 40 prochaines années m’a exaspéré. Je me sentais pris au piège.

C’est en 2018 que moi et ma conjointe sommes tombé sur tout le principe de l’indépendance financière. Ensemble, nous avons appris beaucoup de choses sur la gestion de nos finances. Nous avons commencé à investir dans les fonds indiciels en suivant la façon de faire de Millenial Revolution. Nous nous sommes rendu compte que nous pourrions prendre notre retraite avec seulement 500 000$ tout en ayant une hypothèque payée.

L’objectif est ambitieux et loin d’être atteint, je ne fais que commencer. C’est difficile de ne pas se décourager et il faut souvent se rappeler qu’on vise le long terme. Toutefois, d’un point de vue plus positif, j’étais endetté de quelques milliers de dollars en sortant de l’Université. Je n’aurais jamais cru pouvoir rembourser ma dette et réussir à épargner autant d’argent en si peu de temps. Aussi, je me trouve chanceux d’avoir « allumé » à l’âge de 25 ans!

Plus j’acquiers de l’expérience en ce qui concerne l’indépendance financière, plus je me rends compte qu’il est bien plus important de gérer ses dépenses et dépenser moins que d’essayer d’obtenir un salaire plus élevé. Les deux sont importants, mais établir un mode de vie frugal avec peu de dépenses est la clé vers la réussite. Si on diminue les dépenses, l’objectif d’indépendance financière va être plus bas et il sera donc possible de l’atteindre plus rapidement.

Je constate qu’il y a très peu de gens de la vingtaine dans les blogues de la communauté du FIRE (Financial Independence, Retire Early). Je suis donc heureux de pouvoir contribuer à cette communauté en ayant tout ce long chemin devant moi.

Sur ce, bienvenue sur ce blogue et merci de m’avoir lu. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *